Poésie libre

 

Atelier d'écriture 2014- 2015 : Poésie libre

 

Le recueil de poésie « L’ô à la bouche » (télécharger le recueil) est une création de l’atelier d’écriture poétique libre mené à la médiathèque François-Mitterrand de novembre 2014 à mars 2015.

Deuxième atelier d’écriture destiné au public adulte après celui proposé sur « Ecrire le travail », cet atelier de poésie a été conduit sur sept séances par l’auteur-compositeur-interprète et guitariste Dani Bouillard. Les participants se sont essayés à différents exercices de jeux d’écriture sur la musicalité de la langue pour progressivement produire des textes relevant de l’intime qu’ils ont lus en partie en restitution publique.

Outre cette lecture collective donnée dans le cadre du Printemps des poètes le 28 mars 2015, une courte vidéo, réalisée par La Mouette à 3 Queues, mêlant répétitions, interviews des participants et extraits de la restitution filmée est à découvrir ci-après.

Photo de Dani Bouillard

« Dani Bouillard, c’est pas un nom de star ! »

Peut-être bien. Mais en tout cas, c’est un nom vrai : le sien.
Et un nom de scène pour de bon ? Pour le moment, c’est sûr. Sakamaline, Dandy Bouillard, Dan Okola, Dan Automne,

Dan Panama : en quinze ans, six noms, mais pourquoi ?
Brouilleur de pistes ? Non : quêteur de soi.
« Le changement de nom, ce sont peut être mes ruptures professionnelles. Mais façon serpent, comme une mue. Aujourd’hui, je laisse derrière l’image un peu poète, un peu romantique que j’avais de moi, je ne fais plus comme les autres : je suis qui je suis. Je suis un mec simple. Un ménestrel. Un «ouvrier qualifié de la guitare», comme le dit Gérard Blanchard, une âme de musicien, avec une voix comme instrument du texte.
Alors je prends un nom simple : le mien. Bouillard comme à l’état civil, Dani comme ma famille m’a toujours appelé ».

 

Recueil de l'atelier d'écriture

 

Site de Dani Bouillard

 

" Chant-Signes "

L’objectif de cet atelier était de créer un moment de partage entre sourds et entendants autour de la chanson et de la langue des signes. Cet atelier était animé par une personne sourde et une personne entendante.
Un interprète en Langue des Signes de l’association 2lpe était présent pendant l’atelier d’écriture. Après l’écriture et l’adaptation des textes en langue des signes, le groupe Sale Petit Bonhomme a mis en musique les chansons.

Un interprète en Langue des Signes de l’association 2lpe était présent pendant l’atelier d’écriture. Après l’écriture et l’adaptation des textes en langue des signes, le groupe Sale Petit Bonhomme a mis en musique les chansons.